Evaluation des TPE

L’évaluation porte sur les trois grandes composantes des TPE :
- la démarche personnelle de l’élève et son investissement au cours de l’élaboration du TPE ;
- la réponse à la problématique (production et note synthétique) ;
- la présentation orale du projet et de la production réalisée.

1.Évaluation du travail effectué (8 points)
La note, assortie d’appréciations détaillées, est attribuée à chaque élève par les professeurs qui ont suivi les travaux personnels encadrés du groupe d’élèves concerné ; elle correspond à l’évaluation de la démarche personnelle de l’élève et son investissement.
Le carnet de bord n’est pas évalué ni mis à la disposition du jury d’examen : il éclaire l’équipe pédagogique dans le suivi et l’aboutissement du TPE.

Le carnet de bord
C’est un cahier où les élèves devront consigner toutes leurs activités, que ce soit de recherche, de réflexion, de déplacement, de rencontre, etc. Il devra être daté (jour, heure et lieu) et tenu rigoureusement.
Les élèves du groupe le complètent tout au long du TPE. Ils y consignent l’avancée de leur travail, la nature de leurs activités, de leurs recherches, les difficultés rencontrées et les solutions apportées par l’équipe ou le professeur qu’il aura sollicité. Il permet à l’élève de savoir en permanence où il en est, et de planifier le travail d’une séance à une autre.
Enfin, c’est l’outil normal du suivi d’assiduité et il est logique qu’il s’organise de façon chronologique ; le contrôle de l’assiduité ne se situe donc pas dans une logique d’emploi du temps mais dans une logique d’assiduité à des tâches destinées à « faire son TPE ».

Ce qui doit être consigné dans le carnet de bord

  • Dates des travaux, toutes les sources d’information utilisées (ouvrages documentaires, dictionnaires, encyclopédies, articles périodiques, manuels scolaires, CD Rom, illustrations, sites Internet, expériences, visites de musée, entretiens avec un professionnel) avec référence, mots-clé.
  • Une bibliographie (liste de documents retenus sur un sujet donné indiquant les sources et permettant d’identifier et de localiser les documents).
  • Une synthèse des documents retenus.
  • Les questions que l’élève ou le groupe se pose, les problèmes rencontrés, les ouvertures possibles, le partage du travail, pour pouvoir les évoquer lors de votre prochaine rencontre avec le professeur.
  • La prévision des besoins (matériels, documentation) pour les prochaines séances et des questions à poser aux professeurs.
  • Lors de votre production expérimentale, les recherches et mise au point du protocole de votre expérience, liste du matériel nécessaire à sa réalisation, compte-rendu et exploitation des résultats expérimentaux.

2 -Épreuve orale (12 points)
La note résulte de l’évaluation, par au moins deux professeurs autres que ceux ayant suivi les travaux personnels encadrés des élèves, de la présentation du travail et de la production réalisés. Cette évaluation prend en compte :
- pour 6 points, la production finale proprement dite du travail personnel encadré et une note synthétique, de deux pages maximum, rédigée par chaque élève qui sert à individualiser l’appréciation ;
- pour 6 points, une soutenance orale, d’une durée modulable selon la taille du groupe sur la base de 10 minutes par élève, qui se décompose en deux temps d’égale durée :
. un premier temps au cours duquel le groupe d’élèves (ou l’élève) présente le travail réalisé ;
. un temps d’entretien au cours duquel chaque élève est interrogé sur sa contribution personnelle.